Radio des Jeux Invictus

Assurer le bon fonctionnement de la plus grande ville du Canada et de la quatrième ville en importance en Amérique du Nord incombe à une équipe dirigée par un homme : John Tory, maire de la Ville de Toronto. Avec une population de 2,8 millions de personnes, Toronto est la ville la plus multiethnique au monde, et on y parle au moins 140 langues.
Comment l’esprit de Toronto s’intègrera-t-il dans les prochains Jeux Invictus de 2017 à Toronto présentés par Jaguar Land Rover? C’est ce que vous découvrirez dans cette conversation dynamique. Nous aurons la chance d’écouter le maire John Tory expliquer pourquoi il pense que Toronto tirera profit des Jeux Invictus de 2017 à Toronto, pourquoi il pense que le public devrait assister aux Jeux et ce qui fait de Toronto une ville hôte formidable. Le maire Tory raconte également le souvenir d’un événement historique auquel il a participé dans son enfance.

Kelly Scanlan est une femme qui a toujours su, dans sa tête, ce qu’elle voulait devenir. Dès l’âge de 14 ans, elle savait qu’elle voulait poursuivre une carrière militaire. Lorsque Kelly a eu 16 ans, ses parents ont signé sa demande d’inscription pour qu’elle se joigne à la réserve des Forces armées canadiennes.  Mme Scanlan a accédé au rang de caporale au cours d’une carrière qui s’échelonne sur une période de plus de 10 ans, ponctuée notamment d’une mission en Afghanistan. Au cours de son entraînement initial, elle a subi une blessure qui s’est aggravée pendant son affectation en Afghanistan. Lorsqu’elle a été rapatriée, elle a découvert qu’elle était aux prises avec l’anxiété, la dépression et une blessure de stress post-traumatique (que l’on appelle aussi trouble de stress post-traumatique).  Dans cette baladodiffusion révélatrice, nous découvrons ce qui a conduit Mme Scanlan à en arriver à un diagnostic et à quel point sa participation au sport et aux Jeux Invictus a joué un rôle important dans sa réadaptation. Nous apprenons aussi à quoi ressemblent les nouveaux défis qu’elle a su relever, entre autres, son entraînement comme nouvelle pompière.

Si vous entendez faire en sorte que les Jeux Invictus de 2017 à Toronto fassent salle comble, il est essentiel de capter l’imagination du public. Steve Wallace, chef du marketing, se dit passionné par la mission de faire comprendre aux Canadiens et aux Canadiennes les raisons pourquoi il est important de se rallier derrière les Jeux. Fort d’une brillante carrière en marketing ponctuée notamment d’affectations aux Jeux olympiques d’hiver de 2010 à Vancouver et aux Jeux panaméricains et parapanaméricains de 2015 à Toronto, Steve Wallace est plus que prêt à relever le défi. Cette baladodiffusion vous fera connaître comment les idées de marketing prennent vie dans « ce récit derrière le récit ».
Cette baladodiffusion en compagnie de Kari Mariska Pries nous offre l’occasion d’explorer l’impact qu’exercent le service militaire et les blessures sur les familles. En 2007, le capitaine Simon Mailloux, conjoint de Kari, a été blessé dans un attentat à la bombe en Afghanistan. Ses blessures, notamment l’amputation d’une jambe, ne l’ont pas dissuadé de retourner en Afghanistan en 2009 afin d’y poursuivre sa mission. Il ressort clairement de cette conversation que le service militaire ne se limite pas aux soldats; en fait, les amis et les membres de famille sont bel et bien au cœur des décisions et des réalités de la vie militaire.
Bruno Guévremont, capitaine d’Équipe Canada pour les Jeux Invictus de 2016 à Orlando, a accordé une entrevue pour une baladodiffusion afin de parler de son parcours depuis sa blessure avec un trouble de stress post-traumatique (TSPT, que l’on appelle aussi blessure de stress post-traumatique [BSPT]). Le charismatique M. Guévremont a subi cette blessure silencieuse en raison des demandes de plus en plus stressantes de sa carrière au sein de l’équipe de neutralisation d’anti-engins explosifs improvisés (anti EEI) pendant sa deuxième affectation en Afghanistan, en 2009. Il parle franchement de ses symptômes et de son parcours vers le rétablissement grâce à sa participation au sein du mouvement des Jeux Invictus.
Le 9 avril 2017, on célébrera le centenaire de la bataille de la crête de Vimy. Les Jeux Invictus de 2017 à Toronto seront représentés en France. Pour la Fondation Vimy, il s’agit d’une occasion de commémorer les soldats canadiens tombés au champ d’honneur et de se souvenir d’eux ainsi que de célébrer cette importante réussite militaire des Forces canadiennes. Le directeur exécutif de la Fondation Vimy, Jeremy Diamond, nous fait part de ses connaissances et de sa passion dans cette baladodiffusion.
En regardant Natacha Dupuis aujourd’hui, on ne pourrait jamais deviner qu’elle mène une bataille contre une blessure de stress post-traumatique (BSPT). Posée, confiante et s’exprimant clairement, elle raconte son histoire dans cette baladodiffusion intéressante et instructive.
L’étude fascinante de Mme Shirazipour vise à mieux comprendre l’impact de la participation aux compétitions de sports adaptés sur la promotion du bien-être des militaires et anciens combattants, dans une perspective axée plus particulièrement sur les Jeux Invictus. Une entrevue très intéressante.
Le major retraité Jay Feyko sait ce que signifie vraiment le rétablissement après une blessure grave. Membre de la première vague de soldats déployés en Afghanistan, il a été gravement blessé par un engin explosif improvisé, ce qui a eu pour conséquence une perte de vision à l’œil droit. Dans cet épisode de la radio des Jeux Invictus, nous parlons de la transition de la vie civile à la vie militaire, de la façon de créer une nouvelle « normalité » après une blessure et du travail de Sans limites.
Les militaires canadiens qui ont servi en Afghanistan souffrent du TSPT à un taux qui est presque le double de celui du grand public canadien. Michael Landsberg fait tout son possible pour jeter de la lumière sur les problèmes de santé mentale grâce à son site Web et initiative #SickNotWeak.

L’histoire inspirante de Caroline McIntosh nous mène de ses racines familiales de soutien des militaires à son bénévolat aux Jeux Invictus de 2017 à Toronto. Que ce soit en faisant partie du groupe qui a nommé l’Autoroute des héros de l’Ontario ou en convainquant la Monnaie royale canadienne de produire une pièce commémorative, elle a réussi de véritables tours de force.

 

Danielle Daniel, auteure de The Dependent, A Memoir of Marriage & The Military, était mariée au Dr Steve Daniel quand il a été victime d’un accident qui a changé sa vie. Quelque chose a terriblement mal tourné lors d’un saut en parachute de routine. Cet accident de parachute l’a rendu paraplégique. La vie de Danielle a donc changé au même moment que celle de son époux et avec beaucoup d’ampleur. Ce qui arrive ensuite est une véritable histoire de courage et de persévérance que Danielle Daniel nous raconte dans cet épisode présenté à la Radio des Jeux Invictus.

 

Joël Guindon a pris sa retraite des Forces armées canadiennes. À la suite de son service, il a reçu un diagnostic de BSPT (blessure de stress post-traumatique). Il raconte courageusement son récit à savoir comment il a appris à composer avec sa blessure et ce que signifient pour lui les Jeux Invictus.

 

Les militaires canadiens qui ont servi en Afghanistan souffrent du trouble de stress post-traumatique…
Les Jeux Invictus de 2017 à Toronto auront lieu du 23 au 30 septembre 2017. Avec 550 concurrents, 1 100 amis et membres…

© Jeux Invictus de 2017 à Toronto, 2016